FAQ

Qu’est ce que la lymphe ?

Allié de la santé et de la beauté, le liquide lymphatique, que les Grecs appelaient «le sang blanc», représente 15% du poids du corps. Elle baigne la plus part de nos tissus, leur permet de se purifier et de se régénérer.

Elle emporte dans son courant des toxines et de grosses molécules que le système veineux ne peut récupérer. Passant à travers les ganglions, véritables filtres, elle gère nos défenses immunitaires et apporte des nutriments aux cellules.

Elle transporte aussi dans tout l’organisme les fameux lymphocytes, des globules blancs spécialisés élaborant notamment des anticorps. On comprend ainsi le rôle de la lymphe dans l’état de nos tissus et son importance pour notre bien-être général.

La lymphe est un liquide extraordinaire de par sa finesse et sa pureté, elle est un des liquide les plus noble de l’organisme (96% d’eau).


Qu’est ce que le drainage lymphatique et à quoi sert il ?

Pratiquer le drainage lymphatique, c’est laver l’eau du corps. Comme un torrent, cette lymphe emporte dans son courant les toxines (microbes, produits chimiques…) que le système veineux ne peut récupérer et qui stagnent. En cas de trop-plein, l’eau est redistribuée.

Contrairement au système sanguin (avec le cœur) la lymphe n’a pas de «pompe», c’est pourquoi il est souvent stagnant. Son rythme ralentit lorsque l’on respire mal, que l’on est stressé, qu’il y a un manque d’exercice physique ou de la fatigue. Les produits chimiques contenus dans ce que nous ingérons et notre environnement (colorants, conservateurs, pollution…) donnent aussi un surcroît de travail à notre organisme.

Comme la lymphe circule à fleur de peau, à 80% en superficie, et que ses vaisseaux sont très fragiles, les gestes prodigués sont extrêmement délicats. Les doigts du praticien effectuent des mouvements de vagues afin de favoriser les contractions harmonieuses des unis musculaires situés dans les voies lymphatiques.

Une séance de drainage lymphatique dure une heure minimum, car la lymphe ne change de consistance (elle passe de l’état de gel vers une solution fluide) qu’après une demi heure. En deçà de ce laps de temps, le drainage est beaucoup moins efficace.

Les manœuvres de drainage sont extrêmement douces puisque la lymphe circule juste sous l’épiderme. Ici, afin de ne pas traumatiser les tissus, il n’y a jamais de «palper-rouler», juste de petits mouvements très délicats qui peuvent être surprenants au début, mais qui s’avèrent efficaces et très relaxants.

 


Quelles sont les particularités du drainage Lympho-Energie®

Le drainage Lympho-Énergie contacte la lymphe par deux accès, un liquidien et l’autre énergétique. Régénérer et tonifier forment ici une vraie synergie.

Qu’est-ce que cette énergie, ce Qi –prononcé Tchi- dont nous nous mettons à parler en Occident ?

Le corps est traversé de canaux subtils où circule un courant immatériel. Le Qi pour les Chinois évoque le souffle, le mouvement, la force de vie. Il est divisé en deux aspects complémentaires: le Yin et le Yang. Sans énergie, pas de vie.

Des canaux d’énergie ou méridiens parcourent notre corps. Les principaux sont au nombre de douze. Chacun d’eux passe dans son trajet par un organe.

Lors d’une séance de Lympho-Énergie, le praticien effectue de légers effleurages suivant le trajet des méridiens. Le drainage se marie très bien avec l’énergétique chinoise parce qu’il nettoie l’organisme et l’entretient de l’intérieur. La circulation, qu’elle soit sanguine ou lymphatique, est notre milieu intérieur, elle nous fait vivre, elle a besoin d’énergie pour circuler.


Que sont les méridiens ?

La médecine chinoise appellent «Méridiens» les canaux qu’empruntent l’énergie (certains les appellent «méridiens chinois»). Ils permettent à l’énergie de circuler dans l’organisme et faire ainsi fonctionner le corps tout entier.

Sur chaque méridiens, il y a de très nombreux points (les fameux points d’acupuncture de la médecine chinoise) sur lesquelles il est possible d’intervenir pour aider l’organisme à lutter contre une pathologie ou à tonifier certaines parties du corps dans un but préventif.

Les scientifiques modernes ont découvert en mesurant les charges électrique, que les points d’acupuncture ont une résistance électrique plus faible par rapport au reste de la peau. Ceci confirme que l’énergie environnante pénètre notre corps par ces points pour ensuite rentrer dans les canaux d’énergie et se mêler à l’énergie des Méridiens.

De ce fait, lorsqu’on les presse, les tapote, les pique avec des aiguilles… ces points créeront des effets particuliers sur les muscles, tissus et cellules environnantes mais aussi sur le trajet du Méridien concerné.

Les méridiens sont au nombre de 12 et sont la poutre maîtresse de l’acupuncture ou encore du shiatsu. Ils parcourent la tête, le buste, l’abdomen et les membres tantôt sur la partie antérieure du corps, tantôt sur la partie postérieure et forment un système de circulation fermée. Chaque Méridien à son trajet propre et correspond à un organe, à une entraille ou à une fonction dont il porte le nom.


Qu’est ce que le triple réchauffeur ?

triple-rechauffeur

Le Triple réchauffeur est un système énergétique qui n’a pas eu le temps de s’adapter à notre monde moderne qui a évolué si rapidement depuis un siècle. Il est constamment agressé par le bruit, la pollution, les champs magnétiques, les additifs dans la nourriture et l’eau que nous ingérons, le rythme de notre vie trop intense pour notre corps, etc.
Il lui est difficile de faire la différence entre ce qui est un ‘ véritable ennemi ‘ et une simple invention moderne. Bref, il est constamment sur-stimulé et en mode de défense.
Dans cet état, le triple réchauffeur peut très rarement se relaxer et se relâcher pleinement ce qui entraîne beaucoup de problèmes chez bien des gens (difficultés d’endormissement, irritabilité, panique, déséquilibre alimentaire et autres comportements addictifs)


Que sont les chakras ?

chakras-couleur-flechesLe mot chakra signifie disque, tourbillon ou roue. Les sept principaux chakras sont des centres énergétiques répartis de la base de la colonne vertébrale au sommet de la tête.

 Ce sont avant tout des centres de conscience. Ils font partie de notre anatomie énergétique et se trouvent au carrefour de nos structures spirituelle, psychique, énergétique et physique.

Ils sont au nombre de sept principaux, mais il y en a d’autres, au niveau des mains, des pieds, des épaules et de chaque articulation. Ils ne font pas partie des organes physiques mais relèvent du corps subtil.

Ils sont cependant en relation avec les plexus nerveux, les glandes endocrines et certains organes, selon leur localisation. De même, toute une activité émotionnelle et psychique ainsi que certains sentiments leur sont associés.

Les chakras participent à la structure et l’activité du corps physique, de l’énergie vitale ainsi que les différents états de conscience. Tous les chakras sont connectés les uns avec les autres et fonctionnent en interdépendance.

Par ailleurs, la mémoire est énergétiquement encodée dans vos chakras, tout comme elle l’est chimiquement dans vos neurones. Une trace de tous les événements importants ou émotionnellement chargés que vous avez vécus est enregistrée dans l’énergie de vos chakras.